Tous les articles par sebastianlemieux

Dosage de Priligy

Le Priligy est composé de la dapoxétine, une molécule qui agit sur les neurotransmetteurs du cerveau pour retarder l’éjaculation chez les hommes adultes. Il est disponible en deux dosages : 30 mg et 60 mg. Chaque dose de dapoxétine correspond à un état de santé particulier du patient. C’est pourquoi il est important de signaler…
Share on Facebook Share on Google+ Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on LinkedIn

La pilule contraceptive masculine, plus proche

Sa fondation est ‘off’ une protéine du sperme requises pour la conception

La pilule a aussi été jugé comme une injection

Israël à la tête de la recherche

Une équipe de chercheurs de l’Université Bar-Ilan (Israël) a été testé avec succès chez la souris une pilule contraceptive pour les hommes capables de « neutraliser » l’homme « dans un empêche totalement réversible » avec une dose mensuelle ou trimestrielle spermatozoïdes de féconder œufs chez une femme fertile.

Contrairement aux tentatives précédentes, cette nouvelle pilule ne contient pas un mélange de testostérone, l’hormone mâle à la femelle la progestérone. Sa raison d’être est de « désactiver » une protéine du sperme nécessaire pour la conception, ce qui, bien que les spermatozoïdes d’atteindre l’utérus, n’est pas capable de fécondation.

L’étude publiée dans la revue Genes and Development « , testé le ‘Bright Pill’ – un jeu de mots sur le nom de son créateur, Haim Breitbart – stade préclinique avec un » cent pour cent efficace »dans le temps de «stériliser» les souris mâles sur une période de temps déterminée par la dose.

Trois jours à un mois de protection

« Plus tard, les souris mâles deviennent fertiles à nouveau. Les effets sont réversibles», l’enseignant a promis Breitbart. La pilule, également testé sous forme d’injection a été administrée en trois jours (un jour sur deux pas les uns les autres) et a constaté qu’il a fallu environ une semaine pour quitter le «stérile» à des souris, des rapports Israel21.

Cependant, les scientifiques israéliens disent que « à aucun moment, les souris ont montré des signes de manque de désir sexuel, ou ont pris du poids ou réduit leurs activités sociales. » En fait, après avoir reçu la pilule « , les souris étaient grands, eu des rapports sexuels, mangé et aimé comme un autre, afin que vous puissiez dire que le médicament n’a aucun effet sur le comportement des hommes», dit Breitbart.

En ce sens, le créateur de ‘Bright pilule « prédit que » un homme qui prend la pilule peut également être sexuellement actifs et ont des enfants plus tard.  » À cette fin, l’équipe Breitbart commencera à tester la pilule sur l’homme l’année prochaine et attendons trois ans pour atteindre le marché.

20 morts par an liées à la pilule : la polémique continue

Depuis décembre, la polémique sur la pilule suscite la méfiance. Le dernier rapport de l’ANSM et le gynécologue Loïc Miller apportent un éclairage sur cette crise de la contraception.

14 décembre 2016. Une jeune femme, Marion Larat, porte plainte contre le laboratoire Bayer (Cialis) qui commercialise la pilule de troisième génération, Méliane. La patiente avait des antécédents cardiovasculaires, et la pilule a entrainé un AVC et une paralysie.

Une défiance vis-à-vis des laboratoires et du corps médical s’installe. Les contraceptifs de troisième et quatrième génération qui contiennent un progestatif plus récent, seront déremboursés dès le 31 mars. C’est à cette date également que l’IVG, les pilules de 1ère-2ème génération, l’implant hormonal et les stérilets seront couverts à 100% ; et les pilules de 1ère-2ème génération, rendues gratuites pour les mineures.

2529 accidents thromboemboliques et 20 morts imputés à la pilule

Dans son dernier rapport, portant sur les années 2010 et 2015, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) tient également compte des 1ère-2ème générations et explique que :

  • La pilule, toutes générations confondues, cause 2529 accidents thromboemboliques veineux, et 20 morts prématurées par an. Ces décès sont dus à des embolies pulmonaires. Le recensement des troubles artériels comme l’AVC, n’a pas encore été effectué.
  • 14 des morts prématurées sont imputables aux pilules de 3ème et 4ème génération, et 6 aux 1ères et 2ème générations.
  • 778 des accidents veineux sont liés aux 1ère-2ème générations et 1 751 aux 3ème-4ème.

Diabolisation de la pilule et grossesses non désirées

Il importe de regarder ces chiffres avec du recul. Si le risque d’événement thromboembolique veineux est de 0,04% (soit 4 femmes pour 10.000) pour les 3ème-4ème générations et de 0,02% pour les 1ère-2ème, il est de 0,06% chez la femme enceinte et ne fait pas tant de battage ! Il faut aussi rappeler que les dernières générations de pilules conviennent bien à certaines femmes qui se plaignent d’effets secondaires, comme des jambes lourdes, maux de tête, et prise de poids, lorsqu’elles sont sous pilules plus classiques.

Cette polémique a mené à des interruptions brusques des traitements. D’après le rapport de l’ANSM si les pilules de 3ème et 4ème génération présentent une chute des ventes de 34 % au mois de février, celles de 1ère et 2ème génération ont grimpé de 27 %. Les conséquences de cette crise sur les grossesses non-désirées et l’augmentation des IVG n’ont pas encore été chiffrées, mais elles ont déjà été constatées par les gynécologues. 150 000 femmes ont arrêté la pilule soudainement avant la fin 2016. On ne sait pas encore si elles se sont tournées vers une autre contraception.

Justement, le Dr Loïc Miller, gynécologue obstétricien à Auxerre fait le point sur les pilules et les autres moyens de contraception.

Comment se fait-il que le stérilet (DIU) au cuivre, qui ne comporte pas de risques cardiovasculaires, ne soit pas plus prescrit en France ?

Il est moins demandé par les patientes qui optent spontanément pour la pilule. Le stérilet vit des contre-indications de cette dernière. Nous devons la prescrire en priorité, notamment chez les jeunes femmes qui n’ont jamais eu d’enfants et dont l’utérus est trop petit pour poser un stérilet. De plus, il y a un risque infectieux. Si les germes de la cavité utérine remontent vers les trompes et les abîment, les femmes ne peuvent parfois plus concevoir. Donc on réserve le stérilet à celles qui ont du diabète, de l’hypertension artérielle, et des antécédents de cancers hormonodépendants.

Comment prescrire une contraception adaptée à une patiente ?

Il faut interroger la patiente et faire des tests sanguins avant une prescription. On vérifie d’abord le taux de cholestérol et la glycémie. Puis, s’il y a des antécédents familiaux thromboemboliques, on effectue des examens plus sophistiqués et coûteux, comme la recherche des protéines C et S, le temps de céphaline activée, le déficit en facteur V…

Comment réagissent vos patientes au retrait du traitement anti-acnéique Diane 35 et à la polémique sur les pilules de 3ème et 4ème génération ? Avez-vous observé des abandons de pilule et des grossesses non désirées ?

Non, peu de mes patientes sont sous 3ème et 4ème génération. Mon critère est le remboursement, donc je prescris plus de pilules de 1ère-2ème génération (certaines pilules de 3ème-4ème n’étaient déjà pas remboursées avant le 31 mars). Je n’opte pour les dernières générations qu’en deuxième instance, si les premières ne conviennent pas à la patiente. Quant au Diane 35, je trouve qu’il est dommage d’avoir tué un antiacnéique qui avait son intérêt. Nous n’avons rien pour le remplacer et les patientes sont très embêtées.

Sexualité : comment assurer avec une nouvelle partenaire

Les témoignages d’hommes sur les forums santé montrent que les pannes sexuelles avec une nouvelle partenaire ne sont pas anecdotiques et sont même plutôt un classique des troubles de la sexualité masculine.

Pourquoi je stress avec une nouvelle partenaire ?

Beaucoup d’hommes rencontrent des difficultés lors d’un rapport sexuel avec une nouvelle partenaire. Les raisons de ces pannes sont alors uniquement d’origines psychologiques et sont la première source de troubles de la sexualité chez l’homme.

10 raisons des pannes sexuelles avec une nouvelle partenaire

Les causes des pannes sexuelles avec une nouvelle partenaire sont variées :

  • La peur de l’inconnue
  • La peur de se mettre à nu
  • Le physique de la partenaire
  • Le lieux du rapport
  • Un comportement alcoolisé

Toutes ces raisons entrainent alors l’homme dans un cercle vicieux: Soucieux de ne pas réussir, il angoisse encore plus, dévient alors mal à l’aise et maladroit et préfère ne plus avoir de rapport de peur de décevoir ou de ne pas satisfaire.

Comment assurer mon rapport avec une nouvelle partenaire ?

Il existe plusieurs solutions pour ne plus avoir le stress de la performance lors de votre rapport sexuel avec une nouvelle partenaire, toutefois, la première reste la préférée des hommes, bien qu’elle ne soit pas forcément la plus efficace sur le long terme:

  1. Le Cialis : Il s’agit du traitement contre les troubles érectiles le plus prescrit en Europe. Il est normalement prescrit aux hommes souffrant d’impuissance, cependant, le Cialis Generique comme le Viagra et le Levitra vont permettre de régler le problème physique et assurer une érection satisfaisante pour le rapport sexuel. Bien que cette solution « miraculeuse » vous aide à avoir une érection ferme pour le rapport sexuel, elle n’aide pas pour autant à traiter le problème de fond qui est celui d’un manque de confiance en vous. De plus, bien que ce type de médicament ne rend pas addictif, il est possible que vous vouliez en prendre à chaque rapport par peur de ne pas assurer sans la prise de ces comprimés…
  2. En parler à la compagne : Connaissant votre situation, vous ne devriez pas avoir honte de parler à votre nouvelle partenaire vos inquiétudes et votre stress quant au rapport sexuel avec une nouvelle personne. Cela permettra de vous libérer d’une pression et mieux apprécier le moment attendu.
  3. Faites durer le plaisir : Les sexologues comme Catherine Solano ou l’animatrice radio Brigitte Lahaie le disent sur des articles à ce sujet qu’il faut alors faire durer les préliminaires et si un panne arrive, prenez alors le temps de découvrir le corps de votre partenaire. Il n’y a pas le plaisir que par la pénétration pour satisfaire votre partenaire. Il est parfois aussi conseillé aux hommes de se masturber avant de sortir pour se détendre et aux femmes de prendre un bain pour être plus relaxées.

Devrais-je m’inquiéter pour ma santé sexuelle ?

Si vous souffrez de troubles de la sexualité comme des pannes sexuelles ou d’éjaculation précoce que dans le cas précis d’une nouvelle partenaire, vous ne devriez pas vous inquiéter plus pour votre santé sexuelle. Si vous arrivez à avoir des érections dans d’autres circonstances, vous n’avez pas lieu de vous inquiéter. Votre solution reste de retrouver confiance en vous.